Actualités

Le canyon de Bras Sec

Dimanche dernier, nous avnos parcouru le canyon de Bras Sec, 2 grands cassés magnifiques débouchant sur la rivière des marsouins en aval de Takamaka :

 

Lire la suite

Voyager à la Réunion

La Réunion, une île française pleine de charmes

La Réunion est une île de l’océan Indien qui attire plusieurs milliers de routards tout au long de l’année.

Le Piton de la Fournaise, un des incontournables de l’île de la Réunion

Pour commencer un séjour à la Réunion, les bourlingueurs pourront, à titre d’exemple se rendre au volcan du Piton de la Fournaise, dont le sommet culmine à plus de 2 600 m

d’altitude. Ce massif se trouve dans le sud-est de l’île. Il s’agit de l’un des volcans les plus surveillés de la planète vu sa fréquence d’activités. Pour la petite histoire, le premier homme l’ayant escaladé était le chevalier Andoche Dolnet de Palmaroux en 1751. En ce qui concerne les expéditions à caractère scientifique, elles ont été menées par Philibert Commerson et Lislet Geoffroy entre 1771 et 1772. Même si ce volcan s’avère être un des plus actifs au monde, son ascension constitue une des étapes clés d’un voyage sur l’île de la Réunion. Toutefois, pour plus de sécurité, il vaut mieux être accompagné par un guide professionnel.

Le conservatoire botanique national de Mascarin, un autre site à ne pas manquer

Après avoir découvert le volcan du Piton de la Fournaise, les aventuriers pourront poursuivre leur périple à la Réunion en se rendant au conservatoire botanique national de Mascarin. Ce dernier est situé dans les hauteurs de l’ouest de la Réunion, dans la ville de Saint-Leu. Il s’étend sur près de 9 ha et fut principalement fondé dans le but de sauvegarder les espèces végétales endémiques de l’île comme les orchidées, les fougères ou encore le latanier rouge. En outre, les visiteurs auront la possibilité de se restaurer sur place grâce à la présence d’une cafétéria. Il faut savoir que le site est accessible au public tous les jours de la semaine sauf les lundis. Les horaires d’ouvertures sont de 9 h à 17 h en journée continue. Par ailleurs, le droit d’entrée varie entre 3 et 6 €.

La plongée sous-marine, une activité à ne pas oublier sur l’île de la Réunion

Un voyage à la Réunion ne sera pas complet sans une session de plongée sous-marine dans les eaux turquoise de l’océan Indien qui regorge toutes sortes d’animaux aquatiques. À titre d’information, l’île possède différents spots propices à la baignade en profondeur et au snorkeling. Parmi les sites de plongée connus, on peut, par exemple, citer Ste Rose, St Leu ou encore St Pierre. Il est à noter que de nombreux centres professionnels proposant des cours de plongées sont présents un peu partout à travers l’ile. Certains moniteurs travaillant pour ces clubs privés sont diplômés par l’état.

Descente de la Ravine Germeuil - 48 rappels - 1450m de dénivelé!

Partir du volcan (du Pas des sables) pour faire un canyon, c'est assez peu commun. La ravine Germeuil est un canyon de grande envergure de l'ile de la Réunion, situé dans le contrefort de la rivière des Remparts -côté volcan-. Ce canyon a été très peu répété depuis son ouverture, mais il a été rééquipé en 2014, et la rumeur d'un canyon grandiose est parvenue jusqu'à nos oreilles. Avec mes collègues moniteurs Yann et Julien, nous avons donc décidé de monter une petite équipe pour aller faire la cinquantaine de rappels qui conduisent aux vasques haut perchées d'un rempart dont l'inaccessibilité est à la mesure de la beauté des lieux...

Canyon ravine germeuil couv

Vue sur le Piton des neiges à l'approche de la ravine...

 

Canyon ravine germeuil 1

Les premiers rappels

Canyon ravine germeuil 2

 

Canyon ravine germeuil 3

 

Canyon ravine germeuil 5

Canyon ravine germeuil 4

Canyon ravine germeuil 6

 

Canyon ravine germeuil 7

 

Canyon ravine germeuil 8

Lire la suite

En ce moment dans les Pyrénées

Parciparla est actuellement en métropole, en vadrouille dans la vallée de Vicdessos dans les Pyrénées Ariègeoises.

3 canyons : l'Artigues à la journéee, le Marc à la demi journée et l'Argensou pour les enfants entre 7 et 12 ans!

Canyon artigue 4 Canyon artigue 2

Si vous passez dans le coin, n'hésitez pas à appeler!

Idée de voyage : le Kirghizistan

Aventure et découverte au Kirghizistan

Le Kirghizistan est un pays d’Asie centrale encore peu fréquenté par les vacanciers or il possède de plusieurs sites touristiques à découvrir. Les voyageurs souhaitant passerquelques jours dans cette contrée pourront commencer leur visite avec le canyon de Skazka. Cette merveille de la nature se trouve à 30 minutes de route du village de Bokonbayevo, dans la province d’Issikköl. Sur place, les amoureux de beaux paysages ne risqueront pas d’être déçus par les nombreuses formations rocheuses qui s’étendent à perte de vue. Leurs charmes viennent surtout de leurs allures étranges et leurs couleurs composées d’ocre, de rouge et de jaune. De par ces formes insolites, le Skazka a été surnommé « Fairy Tale ». En outre, la randonnée pédestre au cœur du site plaira sûrement aux explorateurs avides d’aventures.

Bichkek, une des étapes incontournables de ce voyage

Après avoir visité le canyon de Skazka, les globe-trotters pourront continuer leur voyage Kirghizistan avec la découverte de Bichkek. Il s’agit de la capitale du pays qui se trouve dans la vallée du Chouisk, près de la frontière avec le Kazakhstan. Entre les années 1926 et 1990, elle fut dénommée « Frounze » en l’honneur du chef militaire Mikhaïl Frounze. Au départ, elle était un centre administratif en 1878 avant d’être titré en tant que ville. Il faut savoir que cette localité dispose de 20 parcs nationaux, 10 théâtres, 6 piscines, 8 musées spécialisés, 5 musées commémoratifs à la belle étoile et 4 bassins artificiels. Bref, les vacanciers peuvent visiter l’un de ces points d’intérêt selon leur préférence.

La découverte du parc national d’Ala Archa

Après une escale à Bichkek, il ne faut pas oublier de faire une visite au parc national d’Ala Archa. Il a été fondé en 1976 et se trouve à environ 40 km de Bichkek. Il abrite la rivière éponyme ainsi que des chaînes de montagnes, dont le fameux Tian Shan aussi connu sous le nom de Monts Célestes. À titre d’information le nom « archa » donné au site fait référence à un genévrier, dont le bois brulé est utilisé par les Kirghizes pour chasser les esprits malfaisants. Par ailleurs, les activités ne manqueront pas au cœur du site. À titre d’exemple, ils pourront faire de l’alpinisme sur le mont Korona, un des sommets du parc qui s’élève à 4 860 m d’altitude.Le lac Issik Koul, une des merveilles du Kirghizistan Mis à part la découverte du canyon de Skazka, de la ville de Bichkek et de la réserve d’Ala Archa, ce voyage Kirghizistan est aussi une occasion d’aller au lac Issik Koul. Il est localisé aunord-est du pays et est considéré comme étant le deuxième plus grand lac en altitude de la planète après celui du Titicaca en Amérique latine. En effet, cette étendue d’eau bleue transparente se trouve à une hauteur de 1 609 m et s’étend sur plus de 170 km de long et 70 km de large. Elle couvre une superficie de 6 280 km². Cet endroit est une adresse de choix pour se reposer grâce aux plages de sable chaudes qui bordent l’Issik koul. En outre, les vacanciers y observeront des oiseaux migrateurs qui se sont donné rendez-vous sur place. On peut citer entre autres les grues, les cygnes, les canards, etc.

Après Trou Blanc : Bras rouge est aussi à nouveau praticable!

Bras Rouge est un canyon situé dans le cirque de Cilaos, juste en dessous du Piton des Neiges, et qui subit de fortes montées des eaux après de fortes pluies répétées, si bien que nous n'y sommes pas allés depuis décembre dernier car la saison des pluies ici à la Réunion n'est vraiment pas propice à la descente de ce magnifique canyon, mais aujourd'hui nous y sommes enfin retournés et avec un niveau d'eau idéal!

Lire la suite

Le canyon de Trou Blanc à nouveau praticable!

Bonne nouvelle : nous retournons dans le canyon de Trou Blanc depuis début avril, le niveau d'eau est redescendu dans une limite acceptable pour pratiquer l'activité. Situé dans le cirque de Salazie, à Hell Bourg précisément, le canyon de Trou Blanc est un incontournable de l'ile de la Réunion et compte parmi les plus beaux du monde. Ce canyon est très aquatique et très ludique : il est composé de nombreux toboggans, aussi impressionnants les uns que les autres, taillés avec perfection dans un basalte scuplté par le passage de l'eau. Bref Trou Blanc est un canyon à découvrir absolument si vous êtes de passage sur l'ile de la Réunion et que vous aimez les activités sportives de pleine nature! Des sorties sont organisées tous les jours au tarif de 75€/pers, matériel et encadrement compris.

Appelez le 0692 22 37 37 pour réserver ou vous informer.

Lire la suite

Vol en parapente à la Rivière des Remparts

Comme il n'y a pas que le canyoning dans la vie, voici un petit article qui s'adresse aux parapentistes qui cherchent des infos sur le vol de la Rivière des Remparts, car nous on a cherché et on en a pas trouvé tant que cela... La meilleure info, elle est ici : c'est la trace gps.

Dimanche dernier, Jérôme, Sophie et moi sommes donc allés découvrir ce beau vol dont j'avais tant entendu parler. Comme on ne savait pas trop où on allait poser, on a décidé de laisser une voiture à la plaine des grégues (voir sur la trace gps), en fait il y a beaucoup de champs posables si on décide d'avancer vers St Joseph (on doit même pouvoir aller poser sur la plage) mais si on n'arrive pas à remonter le rempart, ça complique la navette, car il faudra marcher jusqu'à St Joseph pour sortir de la rivière et ensuite remonter à la plaine des grègues...

Pour le déco, facile à trouver sur la route du volcan, juste après Piton Textor, un parking évident sur la droite de la route, et il y a même un petit panneau indiquant les travaux entrepris pour le décollage.

Vol parapente riviere remparts1

Le déco... va falloir se jeter dans le trou!

Lire la suite

Retour à Takamaka - Mini trou de fer!

Samedi dernier, on est retourné dans le canyon de Takamaka avec Cécile, Hugo et Romain qui faisaient leur premier canyon d'envergure après avoir fait Fleur Jaune et Ravine Ferrière... alors pour honorer cette première on a choisi l'option rappel guidé pour descendre le "Mini Trou de Fer", comme ça l'émotion était à la mesure de la beauté des lieux:

Takamaka guide

A la découverte de Takamaka

Hier nous sommes partis à la découverte du canyon de Takamaka, dans la rivière des Marsouins, dans l'Est de l'île de la Réunion.

La première partie du canyon est à sec, et une pluie fine digne d'une météo bretonne nous a rendu la progression difficile car les blocs étaient très glissants, et même si tout le monde avait de bonnes chaussures, on a beaucoup marché à 4 pattes :

Takamaka2Takamaka1

Vous avez trouvé Jérémy en bleu, sur les blocs, en bas du premier grand cassé?

Après cette marche bien fastidieuse, une belle récompense avec la célèbre cascade de 60 m qui caractèrise le canyon de Takamaka, magnifique :

Takamaka3Takamaka6Takamaka7

Takamaka4Takamaka5Takamaka8

Et après être sorti des vagues dans la vasque de réception, créées par la force du jet de la cascade, et bien c'est une belle petite aquarando qui nous attend avec pas mal de bouillon pour satisfaire les 3 kayakistes de l'équipe :

Takamaka11Takamaka9Takamaka10Takamaka12Takamaka13Takamaka14Takamaka15

La remontée était très bien tracée, ça fait du bien apès les bartasses de Trou de fer et Bras Magasin!

2 jours de plongée sur l'île de la Réunion

Découvrir la plongée à la Réunion avec Antoine Mettra (aquasub run)

Que se passe-t-il là-bas dessous, une fois que l'eau des canyons s'est jetée dans l'océan? ... ah oui...là aussi... c'est trop beau!

Plongee3 Clown

J'ai donc pris l'initiative de passer mon niveau 1 de plongée pour comprendre les fondamentaux de l'activité. Il est aussi possible de faire un simple baptême si l'on veut découvrir la plongée sans se lancer dans une formation, pour juste profiter de l'incroyable beauté des fonds sous marins de l'île de la Réunion.

TipoissonsPlongee1

Accompagné par Antoine Mettra (aquasub run), un excellent moniteur de plongée indépendant que je vous recommande, je suis donc allé à la découverte des anémones, poissons clowns, poissons trompettes et autres merveilles qui se cachent dans le corail qui borde les côtes de l'île. Bref, c'est vraiment à faire si vous êtes de passage sur l'île, la plongée c'est incontournable!

Plongee2 Anemone

La ravine Grand Mère dans le cirque de Mafate

Mafate, un lieu idéal pour combiner randonnée et canyoning

En cette fin de mois de septembre, nous sommes allé faire une petite excursion sur 2 jours dans le cirque de Mafate, avec pour objectif de descendre la ravine Grand-Mère, qui n'était pas très en eau.

Panoramique canalisation orangers 2

Ce canyon peut se parcourir à la journée en prenant des taxi 4x4 pour racourcir l'approche et le retour, mais nous avons choisi de prendre le temps en faisant la marche d'approche de 3-4h la veille depuis le chemin de la canalisation des orangers et d'en profiter pour passer la nuit dans le cirque de Mafate, où il est possible d'être hébérgé en gîte ou de bivouaquer. Nous avons ainsi pu faire le canyon le lendemain sans se presser et rentrer en remontant par l'Ilet des Lataniers et reprendre ensuite le superbe sentier balcon de la canalisation des orangers et ainsi se passer des 4x4.

 

Mafate                    Mafate reunion

L'intérêt de cette descente réside tout autant dans le cadre majestueux de la randonnée pour atteindre le cirque de Mafate, inaccessible aux voitures, que dans la descente du canyon.

 

Ravine grand mere mafate saut Ravine grand mere mafate cascade finale Ravine grand mere mafate vue haut

Ravine grand mere mafate rappel  Ravine grand mere mafate grande cascade

A la découverte du canyon à Dudu - Ile de la Réunion

Aujourd'hui nous sommes partis tôt pour faire le canyon à Dudu, du côté de la rivière des Marsouins près de Saint André. Dudu est un canyon idéal pour se préparer aux courses d'envergures de l'île de la Réunion : de la grande verticale (90m plein gaz), de la marche mal aisée dans les blocs glissants, et une remontée verticale et athlètique pour finir.

On pensait faire le canyon dans son intégralité (parties supérieure et inférieure), mais comme il pleuvait à notre arrivée vers les 6h du mat, on a préféré finir notre nuit dans la voiture en attendant que ça passe et aviser au réveil... Finalement le ciel s'est un peu dégagé, le niveau d'eau n'avait pas monté, alors on a décidé de descendre uniquement la partie inférieure. On a commencé la descente du canyon à Dudu inf vers les 9h30, et on était en bas vers 13h, en prenant bien le temps de faire des photos. Il s'est remis à pleuvoir dans la remontée bien raide, où il faut avoir quelques bases en escalade sur racines mouillées pour être à l'aise. La remontée nous a pris une bonne heure.

On a aussi croisé les habitants à huit pattes du canyon, et on a joyeusement pris sur la tête les embruns rafraîchissants des cascades :

Dudu9Dudu8

Dudu4Dudu7Dudu2Dudu5Dudu10Dudu1